Confluent

A découvrir dans votre Confluent!

Les namurois de l'année

Une fête magnifique en l’honneur des Namurois de l’année

Peut-être davantage encore que les années précédentes, le chapiteau du Palais provincial a vibré lors de la proclamation des Namurois de l’année 2017. En cause sans doute la formule de présentation qui renouvelait le genre.

Le président du jury Olivier Keuller officiait en maître de cérémonie en duo avec Annie Degen. Ensemble, ils accueillaient sur un podium parfois surchargé les lauréats, par groupes de trois, avec les membres du jury qui les présentaient, les sponsors et les représentants des clubs et associations associés. Cela donnait à la présentation une dynamique appréciée du public.

Le président du Collège provincial Jean-Marc Van Espen, dans une allocution sobre et élégante a dégagé le sens de cette manifestation qui met à l’honneur des talents parfois méconnus, stimule leur fierté d’appartenir à la province – dont il espère qu’ils seront des ambassadeurs - et leur donne le sentiment que nous sommes tous derrière eux dans leur volonté de se surpasser.

Avec le talent littéraire qu’on lui connaît, le gouverneur Denis Mathen a dressé le portrait de chacun des lauréats en brodant sur le thème du miroir sous toutes ses formes.

Photo ©André Dubuisson

 
557 - 2018 année électorale, année de débats

Une année d’élections est le moment privilégié où les élus affichent devant les citoyens leurs réalisations, quand ils sont dans la majorité, leurs critiques, quand ils sont dans la minorité. Et où les uns et les autres multi plient les promesses.
Mais comment ne pas voir, en cette période de grandes mutations, qu’elle doit être bien davantage ? Tant de choses changent et à une telle vitesse qu’il est utile de réfléchir ensemble à notre capacité, voire à notre volonté de nous y adapter et aux mesures à prendre.

 
557 - dossier pauvreté : quelle politique de cohésion sociale à Namur ?

La Ville de Namur dépense des sommes considérables au titre de la cohésion sociale. Ce terme recouvre un vaste ensemble d’activités qui se subdivise en quatre chapitres : Solidarité, Égalité des chances, Vie de quartier, Prévention et sécurité. Il relève de l’échevinat des affaires sociales, dont la titulaire est Stéphanie Scailquin.

Photo ©Marianne Grimont

 
557 - Le sujet qui fâche : la mendicité à Namur

La mendicité n'est pas la pauvreté. Tous les pauvres ne mendient pas et tous les mendiants ne sont pas pauvres.
Mais le plus souvent, la mendicité est le terme d'une dégringolade au fond du trou. On y trouve -en dehors des Rom de passage- des personnes que la vie n'a pas épargnée et qui eux-même n'ont pas été en mesure de lutter.

 
557 - La main tendue : de la distribution de colis à la valorisation des surplus alimentaires

La file des personnes qui vont chercher un colis alimentaire à La Main tendue peut atteindre plus de 100 mètres.
Cela ressemble à la soupe populaire ...

Photo ©André Dubuisson

 
557 - Le Choeur de Chambre de Namur en Amérique du Sud
Journal d'une aventure

Engoncé dans mon siège à la troisième heure d’un long voyage en avion vers Buenos-aires, je me prends à trouver l’ambiance assez froide, voire inquiétante...

 
557 - Meilleurs voeux 2018 !

Toute l'équipe Confluent s'est réunie pour vous souhaiter une très belle année 2018 !

 
557 - les déambulations de Françwès Pignon : La ville rêvée

Cette après-midi, Pignon avait décidé de déambuler dans son divan. L’automne vous ôte parfois l’énergie de mettre un pied devant l’autre. C’est comme ça que “ ça marche ” avec le mois de novembre. Mais il était hors de question pour lui de laisser une journée sans enrichir son imagerie de Namur. Pour l’aider à passer ce mois plus difficile, il s’était procuré la bande dessinée La Ville Rêvée1 à la librairie Point Virgule ; sa lecture au chaud dans son sofa étant le point final. Pignon aimait cette idée du collectif Les harengs rouges de croquer des vues de Namur comme on pourrait les voir dans un rêve ...

 
556 - C'est la fête !

La Ville de Namur vous propose, du 1er au 31 décembre, un mois rempli de magie et de cadeaux pour célébrer les fêtes de fin d’année. Entre le marché de Noël, les décorations de rue et les animations organisées par les commerçants du centre ville et la Ville, on ne  s’ennuie pas à Namur en décembre !

 
556 - La mobilité à Namur pendant les fêtes : Confluent vous informe !

Il n’est pas aisé de trouver où se garer à Namur, surtout pendant l’affluence des fêtes. Les commerçantes Dominique de Rive gauche et Caroline de Bodart-Kirsch vous ont concocté, en collaboration avec Carto-One, une carte interactive des parkings de Namur, afin de rendre votre expérience de shopping plus agréable. Ce plan regroupe les principaux parkings namurois disponibles, leur offre en stationnement, leurs horaires d’ouverture et leurs prix.

 
556 - Elections, avant-première, Namur à travers les lunettes de son Bourgmestre

Au cours de l’année 2018, les élections communales conduiront à une majorité qui dirigera la ville pendant 6 années. Pour relever quels défis ? Pour agir de quelle manière ? Pour faire quoi concrètement ?
Nous ferons, au cours des prochains mois, l’analyse des enjeux et des difficultés et nous donnerons la parole à tous les protagonistes. En route donc, avec Confluent, pour cette grande opération de démocratie !

 
556 - Où est passé le petit Jésus ?

À l’approche de la fête de Noël, l’Église chrétienne a-t-elle encore quelque chose à nous dire ? Les chants traditionnels ne résonnent plus dans les rues, les crèches ont disparu des devantures, le Père Noël règne en maître. Où donc est passé le petit Jésus ?

 
556 - Les déambulations de Françwès Pignon : les sculptures d’Isaac Cordal

Quand il apprit qu’Isaac Cordal avait placé ses sculptures miniatures dans la capitale wallonne, Pignon se dit que la Ville avait vu grand. Savoir que cet artiste espagnol avait poussé sa corne jusqu’à Namur après avoir oeuvré dans des villes telles que Milan, Paris, Londres, Barcelone, Bruxelles et autres capitales, c’est qu’il avait dû trouver dans nos ruelles une arène de jeu à la hauteur. Pas étonnant, pensa Françwès. Si un gars comme ça a réussi à intégrer ses figurines dans une Berlin sans mur, notre piétonnier a certainement fait marcher son imagination sans problème.

 
556 - Exposition : Funestes ou célestes fumées ?

A l’heure où Bombay étouffe dans les fumées des gaz d’échappements et autres pollutions de l’industrie, à l’heure où les gouvernements réunis lors de la COP23 peinent à trouver un accord pour limiter les émissions de CO2, peut-on porter un autre regard sur les fumées ? Peut-on, à travers les arts anciens, traverser le rideau et rencontrer le caractère sacré, céleste, des fumées ? C’est ce que nous invite à faire le musée TREM.A, le musée des Arts anciens de Namur, dans l’exposition « Fumées célestes ou funestes » qui se prolonge jusqu’au 11 février 2018.

 
555 - L'avis de l'expert sur le plan du Ministre Bellot

Spécialiste en transports, Le Professeur Eric Cornélis commente le plan du Ministre Bellot.
L'importance du "dernier kilomètre"

 

Nos archives

Nos dernières parutions sont toujours en vente. Consultez nos couvertures et leurs gros titres. Commandez nos anciens numéros.


Agenda

Du 21 octobre 2017 à 00h00 au 25 février 2018 à 00h00

 
Du 14 décembre 2017 à 00h00 au 11 février 2018 à 00h00