Confluent

A découvrir dans votre Confluent!

563 - Le défi Jambois  et les élections 2018

Quand on s’intéresse à un territoire et à sa population, il faut commencer par jeter un regard sur son histoire et les traces qu’elle a laissées dans la topographie, dans l’urbanisme, mais aussi dans les mentalités.

 
563 - Dossier commerce jambois

Le commerce jambois est très particulier. Et très vivant ! S’il se répartit sur l’ensemble de la localité, avec des implantations fortes sur la N. 90 (Vanden Borre, Heytens, Delhaize, puis, au-delà du carrefour de la N. 4, Carrefour, Berhin, Sanidel, Midas, Colruyt, jusqu’à Light Gallery, pour n’en citer que quelquesuns) et des magasins de proximité sur l’ancienne chaussée de Marche, il se caractérise surtout par un centre commercial dense situé sur l’avenue Materne.

 
563 - exposition : Garçon ou fille... un destin pour la vie ?

L’exposition itinérante du Centre d’Archives pour l’Histoire des Femmes (CARHIF) a posé ses panneaux didactiques à Namur. Si elle l’a fait à la bibliothèque universitaire, c’est sans doute pour que la question des genres continue à être à la page. Les êtres humains ont toujours été conçus de la même façon depuis la nuit des temps, mais les idées préconçues sur leur rôle dans la société varient quant à elles, et souvent à cause d’eux.

 
563 - Une coupe de Belgique de plus pour le basket namurois

Les filles du Basket Namur Capitale ont remporté la Coupe de Belgique au terme d’un week-end incroyable. Un nouveau trophée dans l’armoire du club namurois.

 
563 - Société : accompagner les enfants porteur d'autisme et leurs parents

Les parents savent rarement à quel saint se vouer lorsqu’ils découvrent les particularités de leur enfant porteur d’auti sme. Installée à Malonne depuis 2010, l’asbl Fun-en-Bulle leur propose de les accompagner eux et leur enfant. Nous avons rencontré Michèle Huart, coordinatrice de l’association.

 
563 - Le voyage de pornocratès, pas à pas de cochon

La pornocratès a joué plus d’un tour de cochon à son auteur avant de devenir une star. Elle a baguenaudé pendant plus d’un siècle, passant d’un propriétaire à l’autre. Parfois on pensait l’avoir perdue de vue quand un grognement nous faisait savoir qu’elle était entrée aveuglément chez un nouveau collectionneur. Ah, soupirait Félicien, elle est toujours en Belgique ! Aujourd’hui, le musée présente un dossier-exposition où l’on décline tout à loisir les charmes gravés de la dame et du cochon.

 
562 - dossier élections : le défi de la sécurité

S’il est un domaine auquel les citoyens sont sensibles, c’est celui de la sécurité. Les événements survenus depuis quelques années ont fait craindre à tous les organisateurs de spectacles et de manifestations, comme à tous ceux qui se déplacent dans les grands centres, qu’il peut exister un “niveau élevé de la menace” défini d’en-haut sans que l’individu soit à même d’en cerner les contours.

 
562 - La complicité de l'ancien et du moderne pour le projet d'extension du parlement de wallonie

Les Namurois avaient refusé le Botta. Ce projet en est la conséquence indirecte. Cette fois,l’alliance de l’ancien et du moderne est particulièrement réussie. Elle caractérise l’esprit qui anime l’institution : soucieuse de ses racines,tournée vers l’avenir.

 
562 - Oh mon bateau ! oh oh oh !

Qu’ils soient habitants du fleuve ou exerçant leurs activités professionnelles sur l’eau, tous évoquent un bien-vivre et une quiétude parfaitement perceptible dès la passerelle franchie. Cet habitat à contrecourant est-il devenu un nouvel eldorado ?

 
562 - Récit de vie : deux carnavals boliviens : Tarija et Oruro

Avant d’entreprendre des études supérieures, de nombreux jeunes se lancent dans le monde pour six mois ou pour un an. Ils veulent voyager, se frotter à une autre culture, apprendre une autre langue, connaître d’autres moeurs. Anton Lamotte a quitté Namur pour la Bolivie. Il nous livre ici ses impressions à propos de deux carnavals, celui de Tarija et d’Oruro.

 
562 - Confluent Jazz Festival - rencontre avec quentin Dujardin

Le Confluent Jazz Festival, initié par la Province de Namur, soutenu par la Ville de Namur et rejoint par Jazz9 asbl, revient pour sa troisième édition avec un parrain de choix : le pianiste/compositeur Ivan Paduart, un des jazzmen les plus actifs de sa génération en Europe occidentale. En 2016 à la Maison de la Culture, en 2017 à l’Espace Laloux et à l’auditorium du Conservatoire, le Festival prendra cette année ses quartiers à la Bourse, au Caméo et au Caféo.

 
561 - Elections 2018 - le défi de l'urbanisme

Comment peut-on gérer une ville de 100.000 habitants sans avoir une vision à long terme ?

 
561 - Carte blanche - Il n'y a pas de politique sociale sans politique du logement

Philippe Defeyt : "Toutes les (rares) études sur les loyers convergent sur deux constats : 1° les loyers ont, depuis le tournant du siècle, évolué plus vite que les revenus moyens et que l'indice-santé et 2° le poids du loyer dans le budget des ménages précaires atteint voire dépasse les 50% !"

 
561 - Une nouvelle vie pour le Grand Manège

Quartier d’anciennes implantations militaires, l’îlot Rogier est actuellement un endroit peu engageant. Un projet de rénovation de la rue Rogier en deux phases est prévu, qui redynamisera ce secteur du centre-ville. Il débutera avec la transformation du Grand Manège en auditorium (Projet Rogier 1). Confluent vous présente l’offre retenue.

 

Nos archives

Nos dernières parutions sont toujours en vente. Consultez nos couvertures et leurs gros titres. Commandez nos anciens numéros.