Confluent

A découvrir dans votre Confluent!

Nos dernieres parutions

 
Les namurois de l'année 2019

Grand succès pour la cérémonie des Namurois de l'année 2019

 
 
 
 
 
Le numéro 598 sort aujourd'hui

Il vous réserve un contenu très varié. Un article sur les deux Rogier -le I et le II, un pôle emploi et formation pour le II.
Nos journalistes vous parlent des nouveaux acteurs de la transition à Namur et sa province.
Confluent s'entretient avec Yves Poullet autour des avantages et des pièges de la société numérique. Nous vous parlons aussi expos, livres, nature et évènements.
De superbes photos prises au festival du cirque et une page croquis égayent notre magazine.

 

Toute l'actualité namuroise

603 - La Ville abat à tour de bras, des citoyens replantent !

Une vague de tronçonnages s’est abattue dans l’espace urbain. Très récemment huit marronniers ont été purement et simplement effacés du site du Grognon sans qu’on ait eu le temps de respirer. Toute une série de places, de boulevards et de sites ont été ou seraient voués au même sort. À savoir, les places Maurice Servais et du Marché aux légumes, le boulevard Ernest Mélot, le boulevard Cauchy, le square d’Omalius, la place du Palais de justice, le parc Léopold, le site du casino et la plaine de Belgrade.

 
603 - Ambiance électrique à Andoy : deux projets éoliens échauffent les esprits !

Deux avant-projets de deux éoliennes chacun sont actuellement envisagés dans le triangle formé par Andoy, Wierde et loyers : l’un mené par la société eneco, l’autre par engie-electrabel. c’est la première fois que des éoliennes seraient construites sur le territoire de la ville de namur. Rien n’est encore décidé, mais les villageois s’organisent déjà et contestent ce qu’ils estiment être une atteinte à la qualité de leur habitat et de leur environnement.

 
603 - Dossier enseignement : témoignage d'une directrice, le harcèlement à l'école, le pourquoi et le défi du tronc commun.

Trois chapitres au dossier enseignement :

Directrice de l’institut Félicien Rops depuis 20 ans, Michèle Bouchonville est en partance. c’est l’occasion pour nous de rencontrer une personnalité hors du commun, mais aussi de mettre en valeur ce difficile, mais passionnant métier de directeur d’école.

Le harcèlement à l'école : un problème à ne pas prendre à la légère.

Le professeur Marc Romainville : le pourquoi et le défi du tronc commun

 
603 - Cric, crac, boum, le Trakk éclôt.

Ce drôle d’oiseau qu’est le Trakk était couvé par ses parents – le BEP (Bureau économique de la province),l’UNamur et le Kikk- depuis près de deux ans dans un immeuble de l’avenue Reine Astrid. Il éclôt maintenant dans toute sa splendeur dans les nouveaux locaux qui lui ont été aménagés, dans la même rue, à l’emplacement de l’ancien centre sportif de l’Université. Inspiré par Gilles Bazelaire, l’entrepreneur namurois le plus en vue dans le domaine du numérique, le Trakk fait partie des outils qu’il a suggérés de mettre en place pour concrétiser cette ambition portée par le bourgmestre Maxime Prévot de faire de Namur une “ capitale du numérique ”.

 
603 - Réouverture de la piscine de Saint-Servais

Les travaux de la piscine de Saint-Servais sont terminés et l’outil est accessible aux nageurs depuis ce 27 janvier. La dernière phase des travaux avait commencé en juin 2019 et, pour une fois dans des travaux de cette envergure, les délais ont quasiment été respectés…

 
602 - La part de l'imaginaire - " Tu devrais me quitter ... je suis un homme diminué "

C’était un jeune homme vigoureux, Pedro. Il jouait dans l’équipe de basket du alto Leblon ; chaque soir, il se jetait dans les eaux roulantes de la baie de Guanabara. L’année dernière, il avait participé aux régates internationales. Le père de Gisèle, médecin psychiatre, s’était épris de voile et consacrait toutes ses fins de semaine à son catamaran.

 
602 - Dossier Saint-Valentin - Le retour des agences matrimoniales / Le marché de la solitude

Rencontrer l’âme soeur... Un souhait intemporel pour bon nombre de personnes quel que soit leur âge, leur milieu social ou leur situation. Mais si la quête de l’amour est une constante, le contexte dans lequel celui-ci se produit a été profondément bouleversé.
Entre l’explosion du modèle familial traditionnel et la révolution digitale,le paysage dans lequel nous recherchons un conjoint est aujourd’hui totalement différent de celui connu par nos parents. Entre sites de rencontres, applications, speed-dating et autres, comment les célibataires d’aujourd’hui font-ils pour rencontrer quelqu’un ?

 
602 - Mais qui sont les Namurois de l'année 2019 ?

La grande fête des Namurois de l'année 2019 au Delta : impressions.

"Tandis que j’accueillais les invités aux portes du Delta, je me croyais dans un congrès de parti, tant il y avait de mains à serrer. Personnalités, lauréats avec leur famille, collègues des uns et des autres, sponsors, représentants de clubs et associations, amis de tous âges... où allait-on placer tout ce monde ? "

 
601 - Projets et défis pour l'an 2020 : 5 grands projets, 5 grands défis, 5 problèmes qui font polémique.

Que va-t-il se passer au cours de l’année qui commence ? C’est la question que chacun se pose en début d’année. Petit tour d’horizon non exhaustif pour Namur et les namurois.

 
601 - Voitures électriques - Namur va-t-elle instaurer une zone "basses émissions" ?

Certaines villes belges, comme Bruxelles et Anvers, limitent déjà l’accès de leur territoire aux véhicules les plus anciens et les plus polluants. Namur sera-t-elle bientôt concernée ? deux projets pilote sont menés en Wallonie, à Namur et à Eupen.

 
601 -" Leg's go, je cours pour leurs jambes"

Ces namurois qui font bouger les choses

Ce jeudi 12 décembre 2019 sur la piste d’athlétisme d’Andenne, le vent est glacial et il fait noir depuis une heure. Mais sur la piste bien éclairée, des coureurs s’entraînent, coachés par pascale Henkinbrant, de Bioul. Valides et moins valides se retrouvent ici le jeudi soir pour courir ensemble, réunis par l’ASBL Leg’s Go.

 
601 - Nature : tout un monde invisible autour de Namur

Il existe, aux alentours de Namur, un réseau de réserves naturelles très très secret… Selon la légende, ils abriteraient tout un petit monde invisible pour les yeux et pourtant tellement réel.

Photo ©Hubert Baltus

 
Numéro 600 - Introduction : La période qui a vu Namur grandir.

Notre regard se porte sur une période très particulière de l’histoire de Namur. Celle qui a commencé dans les années 1970 et se termine aujourd’hui. Elle a façonné un nouveau visage de la ville : celui que nous voyons tous les jours.

 
Numéro spécial 600 : Chapitre 1 : les grandes orientations qui ont marqué l'architecture namuroise depuis 50 ans.

Namur n’a pas la réputation d’être une ville de grande architecture. Hormis l’église Saint-Loup, chef d’oeuvre de l’art baroque, et la cathédrale Saint-Aubain, édifice prestigieux de style néoclassique, et mis à part la Citadelle, témoin de l’art défensif militaire, elle ne compte quasiment aucun monument prestigieux qu’on puisse trouver dans les beaux livres d’art. C’est que son passé ancien est celui d’une ville fortifiée plus que d’une ville industrieuse, d’un lieu de passage plus que d’un centre attractif, d’une capitale de comté certes, mais dont les princes et les édiles avaient l’essentiel de leurs intérêts ailleurs.

 

Nos archives

Nos dernières parutions sont toujours en vente. Consultez nos couvertures et leurs gros titres. Commandez nos anciens numéros.

Agenda

Notre dernière parution

Le numéro 603 sera là dès le vendredi 14 février.

Le Confluent 603 sera disponible dans les boulangeries, librairies dès vendredi et dans la boîte aux lettres de nos abonnés dès aujourd'hui.