Dossiers

La pire crise que nous avons vécue depuis la guerre a ébranlé nos certitudes et bouleversé nos vies, créant un climat très particulier. Le gouverneur de la Province et un citoyen parmi d’autres l’expriment à leur façon...

Faisant front contre le sort qui les accablait, les organisateurs d’événement et les artistes se sont manifestés “ autrement ”. Les concerts du Festival de Namur, joués à huis-clos, ont été transmis sur les ondes et sur grand écran dans le parking des Casernes. Le Théâtre Jardin-Passion a fêté son 40e anniversaire par un spectacle itinérant... De belles photos ont immortalisé ces manifestations.

Nous vivons des moments historiques dont chacun se souviendra longtemps. En dix jours, la Belgique divisée, inquiète, individualiste s’est transformée en un pays uni contre la pandémie, rassuré par la pondération, la détermination et l’empathie de ses responsables, solidaire dans toutes ses composantes.

Confluent vous offre l'intégralité de l'article.

Enquête - La Criée de Wépion a été transférée à Gerpinnes, les wépionnais réagissent.

- Vous ne trouvez pas anormal de vendre sous la marque Criée de Wépion des fraises produites à Gerpinnes ?
- Pourquoi ? Croyez-vous que le jambon d’ardenne provient entièrement des ardennes ?
La réponse de Pascal Bolle a fusé sans ciller. Ce bref échange de vues pose bien le problème que le transfert du siège de la criée de Wépion à Gerpinnes soulève. Peut-on ou non se targuer du nom d’une localité simplement parce qu’il est porteur mais sans avoir la moindre attache avec elle ? La réaction des locaux est vive. Mais comment en est-on arrivé là ? Et quelles sont les conséquences d’un tel changement ? Confluent a enquêté.

Rendez-vous incontournable pour les amoureux du bois et les personnes soucieuses de concevoir, rénover ou aménager leur habitat sur un mode « responsable », Bois & Habitat vous fixe rendez-vous pour sa 22e édition du 26 au 29 juin à Namur Expo. Les dates sont ainsi modifiées pour répondre aux impératifs de lutte contre le coronavirus. Construction, rénovation, extension, surélévation, aménagements intérieurs et extérieurs, déco et design…Le bois met ses atouts esthétiques et techniques au service de tous les projets ! découvrez les 1001 applications de ce matériau à la fois noble, naturel, renouvelable et durable en rencontrant pas moins de 180 sociétés spécialisées rassemblées durant quatre jours dans les allées de Namur Expo…

150 artistes en 2010, 600 cette année : en six éditions, le nombre de participants à la biennale Chambres avec Vues a quadruplé, le nombre de visiteurs aussi. une centaine de lieux, parfois atypiques, seront ouverts les week-ends des 14-15 et 21-22 mars 2020. À cette variété des lieux, répond la variété des matériaux utilisés par les artistes.

Le samedi 21 mars prochain, à 11h, place des Célestines à Namur, venez rejoindre les 57 associations pour interpeller le monde politique face aux dérives de la chasse. Tout le monde sait que la biodiversité s’effondre. Où se trouve donc la nécessité d’autoriser la chasse d’oiseaux et d’animaux sauvages qui agonisent ?
Est-ce encore un rêve d’imaginer un moratoire sur la chasse de loisirs, d’une gestion cohérente des populations de sangliers… et de limiter la chasse à une gestion nécessaire ?

Le dossier "Jambes" établit un diagnostic de la population jamboise et crée le focus sur les grands projets jambois en cours.

Suppression des passages à niveau, parking de l’Acinapolis, l’Enjambée, le site de l’AdEps, la Voie verte urbaine, Nam’In Move, le projet immobilier Artone – Thomas & piron, la Collectrice, l’extension du CPAS…

La nouvelle a été diffusée par le journal L’écho le 7 février. Confluent en a été immédiatement informé : Paul de Sauvage s’associe au Cercle de Wallonie. Pour le Cercle, qui cherchait un nouveau souffle, c’est une aubaine. Ce l’est tout autant pour le promoteur namurois qui termine les aménagements intérieurs du bâtiment paquebot que sa société Actibel a construit sur les hauteurs du parc Écolys. Ils vont unir leurs forces pour multiplier à Namur les événements susceptibles d’intéresser les patrons wallons.
Photo ©Pierre Dulieu

L’INASEP, Intercommunale Namuroise de Services Publics, a fêté en 2018 ses 40 ans d’existence au service des communes, de la population et de la Province de Namur.

Bientôt des fontaines d'eau potable seront installées dans la ville de Namur.
À la Ville de Namur, Philippe Noël, président du CPAS et échevin de la cohésion sociale et du logement, planche sur un projet de fontaines publiques en partenariat avec la SWDE.

UN DERNIER NUMERO ...

UN DERNIER NUMERO ...

 

Agenda

Pas d'événements à venir