Dossiers

La nouvelle a été diffusée par le journal L’écho le 7 février. Confluent en a été immédiatement informé : Paul de Sauvage s’associe au Cercle de Wallonie. Pour le Cercle, qui cherchait un nouveau souffle, c’est une aubaine. Ce l’est tout autant pour le promoteur namurois qui termine les aménagements intérieurs du bâtiment paquebot que sa société Actibel a construit sur les hauteurs du parc Écolys. Ils vont unir leurs forces pour multiplier à Namur les événements susceptibles d’intéresser les patrons wallons.
Photo ©Pierre Dulieu

L’INASEP, Intercommunale Namuroise de Services Publics, a fêté en 2018 ses 40 ans d’existence au service des communes, de la population et de la Province de Namur.

Bientôt des fontaines d'eau potable seront installées dans la ville de Namur.
À la Ville de Namur, Philippe Noël, président du CPAS et échevin de la cohésion sociale et du logement, planche sur un projet de fontaines publiques en partenariat avec la SWDE.

En décembre 2019, la startup namuroise sunrise a lancé un dispositif médical révolutionnaire qui facilite l’accès au diagnostic des troubles du sommeil. Plus besoin de passer une nuit à l’hôpital relié à une batterie d’électrodes et d’appareils : sunrise a mis au point un mini capteur de 3 grammes et de quelques millimètres, sans fil, qui se colle sur le menton. Relié par Bluetooth à l’appli sunrise, téléchargée sur votre smartphone, il étudie votre sommeil durant la nuit et vous livre les résultats dès le lendemain matin !

Notre journaliste, Christine Rasir a testé pour vous !

Une vague de tronçonnages s’est abattue dans l’espace urbain. Très récemment huit marronniers ont été purement et simplement effacés du site du Grognon sans qu’on ait eu le temps de respirer. Toute une série de places, de boulevards et de sites ont été ou seraient voués au même sort. À savoir, les places Maurice Servais et du Marché aux légumes, le boulevard Ernest Mélot, le boulevard Cauchy, le square d’Omalius, la place du Palais de justice, le parc Léopold, le site du casino et la plaine de Belgrade.

Deux avant-projets de deux éoliennes chacun sont actuellement envisagés dans le triangle formé par Andoy, Wierde et loyers : l’un mené par la société eneco, l’autre par engie-electrabel. c’est la première fois que des éoliennes seraient construites sur le territoire de la ville de namur. Rien n’est encore décidé, mais les villageois s’organisent déjà et contestent ce qu’ils estiment être une atteinte à la qualité de leur habitat et de leur environnement.

Trois chapitres au dossier enseignement :

Directrice de l’institut Félicien Rops depuis 20 ans, Michèle Bouchonville est en partance. c’est l’occasion pour nous de rencontrer une personnalité hors du commun, mais aussi de mettre en valeur ce difficile, mais passionnant métier de directeur d’école.

Le harcèlement à l'école : un problème à ne pas prendre à la légère.

Le professeur Marc Romainville : le pourquoi et le défi du tronc commun

Ce drôle d’oiseau qu’est le Trakk était couvé par ses parents – le BEP (Bureau économique de la province),l’UNamur et le Kikk- depuis près de deux ans dans un immeuble de l’avenue Reine Astrid. Il éclôt maintenant dans toute sa splendeur dans les nouveaux locaux qui lui ont été aménagés, dans la même rue, à l’emplacement de l’ancien centre sportif de l’Université. Inspiré par Gilles Bazelaire, l’entrepreneur namurois le plus en vue dans le domaine du numérique, le Trakk fait partie des outils qu’il a suggérés de mettre en place pour concrétiser cette ambition portée par le bourgmestre Maxime Prévot de faire de Namur une “ capitale du numérique ”.

Les travaux de la piscine de Saint-Servais sont terminés et l’outil est accessible aux nageurs depuis ce 27 janvier. La dernière phase des travaux avait commencé en juin 2019 et, pour une fois dans des travaux de cette envergure, les délais ont quasiment été respectés…

C’était un jeune homme vigoureux, Pedro. Il jouait dans l’équipe de basket du alto Leblon ; chaque soir, il se jetait dans les eaux roulantes de la baie de Guanabara. L’année dernière, il avait participé aux régates internationales. Le père de Gisèle, médecin psychiatre, s’était épris de voile et consacrait toutes ses fins de semaine à son catamaran.

Rencontrer l’âme soeur... Un souhait intemporel pour bon nombre de personnes quel que soit leur âge, leur milieu social ou leur situation. Mais si la quête de l’amour est une constante, le contexte dans lequel celui-ci se produit a été profondément bouleversé.
Entre l’explosion du modèle familial traditionnel et la révolution digitale,le paysage dans lequel nous recherchons un conjoint est aujourd’hui totalement différent de celui connu par nos parents. Entre sites de rencontres, applications, speed-dating et autres, comment les célibataires d’aujourd’hui font-ils pour rencontrer quelqu’un ?

Agenda

Pas d'événements à venir

Notre dernière parution