Dossiers

Après les livraisons 499 et 500 de Confluent qui présentaient la rencontre de Rops et de Fabre dans la ville et au Musée Rops, nous entrons aujourd’hui à la Maison de la Culture où se poursuit cette confrontation singulière. Nous y découvrons le Fabre sculpteur. Deux séries sont exposées: Chalcosoma (2006- 2012), des objets en bronze et, dans une autre salle, ChapitresI-XVIII (2010), des bustes en bronze de Fabre, homme-animal.

Alors que le pacte d’excellence est en gestation, on remarque plus que jamais le besoin d’une orientation efficace et la diffculté de la proposer aux jeunes.
Les rapprochements avec le monde du travail constituent une piste de plus en plus développée.

Pour inaugurer sa nouvelle rubrique “Portrait”, Confluent vous emmène à la rencontre de Matthieu Collard, l’une des chevilles ouvrières du collectif namurois Isolat et de la jeune ASBL Mad Cat Studio (Liège). Nous vous parlerons de son parcours, ses passions, ses grands projets et nous nous attarderons sur “Léopold, Roi des Belges”, un courtmétrage d’animation Mad Cat Studio, dont la sortie est prévue l’année prochaine.

Nombreux sont les curieux qui poussent la porte de Scotch and Soda pour découvrir l’église Saint-Jacques sous son nouveau jour.

Nous avons demandé à Manuel Alvarez, gestionnaire du chantier pour l’entreprise Bajart, de nous expliquer les principales étapes de cette transformation.

Suite de l'Edito

Les raisons de l’Administration 

Dès lors que les autorités religieuses se désintéressent de la question de savoir si un magasin peut prendre ses aises dans ce qui fut la demeure du Seigneur, c’est à l’autorité publique qu’il revient de se prononcer. Elle le fera bien sûr avec les critères qui sont les siens.

 

C'est au hasard d'une rencontre entre Matthieu Collard (Isolat) et Cédric Vandresse (Décorateur de cinéma), alors qu'ils travaillaient ensemble sur le spectacle des médiévales de la Citadelle que ce projet est né, il y a deux ans.

Le but est la réalisation d' un court métrage de 26 minutes accessible à tous les âges qui raconte l'histoire authentique d'un personnage histoique belge sans pour autant tomber dans un documentaire. L'humour (à la belge) aura une place importante

Comment qualifier autrement l’installation d’un magasin de fringues – de fringues de luxe, mais de fringues quand même - dans l’ancienne église Saint-Jacques ?

Namur dans 20 ans, vingt personnalités namuroises donnent leur avis. Voici les trois premières (extraits choisis)

Je tiens à remercier ici tous ceux qui ont permis à Confluent de survivre et se développer au cours  des 500 numéros parus, et ceux qui le font aujourd’hui.

Lorsque nous avons créé Confluent,
nous voulions changer Namur.
Ou du moins peser sur son évolution.
Pour ce 500e numéro, nous avons donné la parole à la génération qui nous suit pour qu’à son tour,
elle fasse part aux Namurois de ses envies, de ses rêves

< Préc 1 ... 53 54 55 ... 64 65 Suiv >

CONFLUENT SUSPEND LA PUBLICATION DE SON MAGAZINE.

CONFLUENT SUSPEND LA PUBLICATION DE SON MAGAZINE.

La crise du Coronavirus nous touche tous. Nous sommes dès lors amenés à suspendre la publication de Confluent. Nous demandons votre compréhension et vous informerons des suites dès que possible.

 

Agenda

Pas d'événements à venir

Notre dernière parution