Dossiers

L’été a été mouvementé pour la galerie Rive Gauche de Namur : fermée pour cause de sinistre, elle a rouvert ses portes le vendredi 20 septembre. La philosophie y reste la même, mais le cadre change : un espace plus cosy, plus confortable, et surtout plus personnalisé.

Dans le gouvernement en affaires courantes, figurent deux ministres namurois, de surcroît du sud de la province appartenant au même parti : François Bellot, de Rochefort et David Clarinval, de Bièvre. Ce dernier occupe une fonction ministérielle pour la première fois, et pas pour jouer les utiités, comme nous allons le voir. Il vient en outre d’être nommé vice-premier ministre en remplacement de Didier Reynders.

Lors du Conseil communal du 12 novembre 2019, la Ville de Namur a présenté les grandes lignes de sa Politique du Logement qu’elle compte appliquer d’ici 2024, afin de proposer davantage de logements, plus accessibles et de meilleure qualité.

La Ville de Namur vit déjà au rythme des fêtes depuis ce 29 novembre. Reconduite jusqu’en 2021, l’ASBL « Village et Tradition » organise le marché de Noël. 93 chalets sont installés sur les places d’Armes et de l’Ange. L’expérience de l’année passée sur la place du Théâtre n’a pas eu le succès escompté et n’est pas répétée : il n’y a donc pas de chalets en face du Théâtre Royal, ni de grande roue.

L’Espace Rogier I sort de terre et accueillera à la fois le Conservatoire et une salle de spectacles dans le Grand Manège rénové. Juste à côté, sur l’actuel parking Rogier, un autre projet se confirme enfin : l’Espace Rogier II. Le lauréat vient d’être désigné.

L'explosion du numérique et son impact sur la société.
Devons-nous nous inquiéter de
l’évolution en cours demande Pierre Dulieu au professeur Poullet.
"D’abord en prendre conscience. La capacité de traitement des ordinateurs a été multipliée par 1 000 en dix ans. La capacité de stockage des informations double tous les 13 mois, de même que la rapidité et le volume des transmissions de données. Pour vous donner une image : aujourd’hui, la totalité des informations du Registre national tient sur une clé USB...".

Peut-on vivre à Namur sans savoir qu’elle est tombée trois fois enceinte entre le 11e et le 15e siècle? Que des métiers ont fait rempart de leur corps pour permettre le développement de ces grossesses ? Peut-on s’épanouir pleinement en buvant une Mort subite place du Marché aux légumes sans savoir que cett e place est au-dessus d’un ancien cimetière ?

Parmi la centaine de petits producteurs locaux de la coopérative de Paysans-Artisans, nous avons rencontré Frédéric Clarembeau qui s’est lancé dans la confiserie fine il y a un peu plus de deux ans. Assez surprenant, ce tout jeune entrepreneur pratique maintenant deux métiers, celui de confiseur et celui de médecin urgentiste.

C’est avec une satisfaction non dissimulée que le bourgmestre de Namur a diffusé le communiqué suivant : " Si tout se passe bien d’un point de vue administrati f et technique, le téléphérique pourrait déjà être opérationnel pour la saison touristi que prochaine, soit pour l’été 2020, avec la volonté pour l’exploitant d’ouvrir au plus vite ce nouveau système de transport. "
Nous avons pu consulter la décision prise par Marc Tournay, le fonctionnaire délégué de la Région wallonne. C’est un document de 18 pages qui expose clairement les arguments pour et contre de ce projet porté par la majorité communale.

Le conseil communal perturbé, des drapeaux officiels remplacés, des bannières sur la Citadelle, des copeaux déversés devant l’Hôtel de Ville : la branche namuroise d’Extinction Rebellion multiplie les actions. Nous avons rencontré deux de ses membres.

1 2 ... 61 62 Suiv >

Le numéro 600 c'est pour très bientôt !

 

Agenda

Notre dernière parution

Dossier spécial fêtes !, Namur a besoin de logements supplémentaires, patrimoine : l'Art du don ou votre nom dans l'histoire

Le Confluent 599 sera disponible dès ce jeudi 5 décembre dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.