581 - Débats par Dario Groppi les « lanceurs d'alerte », avec foi mais sans loi ?

Le lanceur d’alerte est une personne en conflit entre deux loyautés, est-ce lié à la morale de cette personne ?
Non, on se retrouve face à deux obligations qui vont être en balance : l’obligation de respect d’un secret professionnel ou de confidentialité inscrite dans un contrat de travail, d’un côté ; et de l’autre, une obligation de citoyen de révéler des manquements qui s’avèrent contraires à l’intérêt général.

Quelles sont les failles dans le droit belge pour protéger pleinement les lanceurs d’alerte ? Au niveau national, sous réserve de quelques législations partielles et de dispositions éparses, on n’a que la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme. C’est peu de chose pour la personne qui prend des risques dans le cadre de sa vie personnelle et professionnelle. Le lanceur d’alerte ne sait pas à quoi s’attendre, s’il pourra être protégé et de quelle façon.

Lire la suite dans le numéro 581 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 581 - Débats par Dario Groppi les « lanceurs d'alerte », avec foi mais sans loi ? » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Notre dernière parution

Sortie de notre dernier numéro 596- Au sommaire : comment le portique du casino a été sauvé, Nature et Patrimoine : à quand une politique cohérente ?

Le Confluent 596 sera disponible dès ce vendredi 18 octobre dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.