587 - Dossier Tourisme - En musardant sur la meuse

C’est la période idéale pour découvrir ou redécouvrir un paysage que l’on côtoie quotidiennement, mais auquel on ne fait plus assez attention. Profitez du prochain beau week-end qui arrive pour enfourcher votre vélo et parcourir les 30 km qui séparent Namur de Dinant. En moins de 2h, vous pourrez relier les deux citadelles. À moins de jouer les touristes d’un jour et de profiter des possibilités que la Meuse offre. L’offre touristique fluviale ne manque pas et il y en a pour tous les goûts.
Pour les sportifs, direction « La Capitainerie» à Jambes. Vous pourrez alors vous initiez au paddle,
très à la mode depuis quelques années, et même faire du yoga sur l’eau. Restons au même endroit pour ceux qui se verraient bien en capitaine, qu’il soit Nemo ou Haddock, puisque vous aurez la possibilité de louer des petits bateaux sans permis, les « Catamosans ».

Ceux qui y travaillent

Alain Pascal, la Meuse, il la connaît bien. Il a grandi entre Huy et Liège, et au fil des années, se passionne pour le fleuve. Quoi de plus naturel alors que d’embrasser une carrière entièrement tournée vers l’eau.

photo Amélie Sonvaux

Lire la suite dans notre numéro 587 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 587 - Dossier Tourisme - En musardant sur la meuse » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Notre dernière parution

587 - Dossier patrimoine, tourisme, élections, nature, imaginaire, pause croquis. Un numéro très riche en contenu très varié.

Le Confluent 587 sera disponible dès le lundi 13 mai dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.