588 - La maison de la Justice, lien entre le social et la Justice

CRÉÉES APRES L’AFFAIRE DUTROUX

« Les Maisons de Justice ont été créées après l’affaire Dutroux dans le cadre de la réforme des polices » nous a rappelé Mme Hanozin à la veille de l’inauguration. « Avec la 6e réforme de l’État, nous avons quitté le SPF Justice pour dépendre de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Et nous entrons dans des bâtiments tout neufs que la Justice a du mal à obtenir pour elle-même. Jusqu’à l’affaire Dutroux, il n’y avait pas de visibilité sur le travail social.
C’est ainsi que Dutroux a réussi à disparaître dans la nature à l’occasion d’une libération conditionnelle »… « Il fallait créer un cadre plus visible, plus clair avec les intervenants. Il manquait une bonne articulation entre la Justice et le social ».

DE MULTIPLES PARTENAIRES

Les Maisons de Justice travaillent en partenariat avec différents services. Celle de Namur collabore avec des services spécialisés pour les délinquants sexuels, avec VIAS en matière de roulage, avec Praxis en matière de violence intrafamiliale, avec Phénix pour les assuétudes à l’alcool et aux drogues, et avec la Ville en matière de cohésion sociale. Des espaces-rencontres (Saint Jean de Dieu à Salzinnes) sont affectés pour entretenir le lien entre les enfants et leurs parents par décision du juge. Chaque partenaire reçoit de la Maison de Justice une enveloppe budgétaire.

Chantal Godart

Lire la suite dans le numéro 588 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 588 - La maison de la Justice, lien entre le social et la Justice » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

CONCOURS PHOTO : et le gagnant est ....

CONCOURS PHOTO : et le gagnant est ....

and the
Winner is...
Souvenez-vous ! Dans notre numéro consacré à la Meuse (Confluent du 10 mai), nous lancions un concours photo afin de remporter un an d’abonnement à notre magazine.
Le gagnant est désormais connu ! Il s’agit de Jordan Thomas, qui nous a envoyé cette magnifique photo où l’on peut voir à la fois la Meuse, la Citadelle et le pont de Jambes.
À la rédaction, elle nous a tout simplement donné l’envie d’aller flâner sur les quais sous ce beau ciel bleu. Félicitations à lui et merci à tous ceux qui ont participé. À bientôt pour d’autres concours.
A.S.

 

Notre dernière parution

590 - Wépion et la chaussée de Dinant, Pierre le Bienveillant, évêque de Namur

Le Confluent 590 sera disponible dès ce vendredi 21 juin  dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.