589 - Patrimoine : De cuir et d'argent ... Amsterdam honore un tanneur namurois

L’histoire de Namur, petite ou grande, se révèle parfois de singulière façon. Alain Fossion, conservateur du Cabinet numismati que de la Société archéologique, nous narre l’une de ses récentes découvertes.

Dernièrement, mon regard a été attiré par une grosse médaille en argent. Immédiatement, en examinant le « droit », que l’on appelle communément côté «face», je comprends qu’il s’agit d’une médaille des Pays-Bas. C’est le profil du roi Guillaume III qui me l’indique. C’est donc une médaille de la fin du XIXe siècle, à l’époque où nous avions déjà pris notre indépendance depuis plus de 50 ans. A priori, elle m’intéresse moins. Je m’apprête à la laisser sur son étal. Ma curiosité me pousse néanmoins à la retourner. Quelle n’est pas ma surprise d’y lire au revers les noms BEQUET-BAUCHAU, familles namuroises bien connues ! Sapristi ! Cette trouvaille, rapidement négociée, titille ma curiosité et mérite quelques investigations dont voici le résultat...

Société archélogique de Namur - Alain Fossion

La tannerie Becquet-Bauchau

Lire la suite dans notre numéro 589 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 589 - Patrimoine : De cuir et d'argent ... Amsterdam honore un tanneur namurois » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Notre dernière parution

593 - Dossier wallonie : où parle-t-on encore wallon ? hommage à Lampecco, le Bld Mélot : projets structuants ou déstructurants ?

Le Confluent 593 sera disponible dès ce vendredi 6 septembre dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.