592 - A propos de l'espace Léopold - Controverse, la réponse d'Adélaïde Charlier

Votre récent éditorial, M. Dulieu, m’appelle au secours pour défendre Namur. Je suis touchée par votre sollicitation, mais ce rôle ne me revient pas, pas plus qu’aux jeunes qui ont fait la grève chaque jeudi pour le climat durant 20 semaines consécutives. À travers leurs actions, les jeunes ont dénoncé un immobilisme politique face à l’urgence climatique. Il ne faut pas s’illusionner, je n’ai pas le privilège de me faire entendre par les politiques (tout au plus le privilège d’être parfois reçue pour une rencontre); le seul mérite de la démarche des jeunes a été de remettre la transition climatique au centre du débat (politique et citoyen).
Au sujet de Namur, les jeunes pour le climat ne se laisseront pas instrumentaliser dans le conflit de longue date sur le devenir des quartiers de la gare et Léopold. La perspective des jeunes pour le climat s’inscrit dans le long terme et non dans les querelles politiciennes. Notre perspective s’inscrit en ligne avec les recommandations et les solutions prônées par les experts, notamment le groupe d’experts pour le climat et le développement durable (htt ps://www.klimaatpanel.be/fr) et je recommande à nos futurs dirigeants de la ville de garder ce rapport comme feuille de route. Notre perspective est celle des villes en transition vers un fonctionnement sans carbone.

Lire la suite dans le numéro 592 de notre magazine en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 592 - A propos de l'espace Léopold - Controverse, la réponse d'Adélaïde Charlier » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Notre dernière parution

593 - Dossier wallonie : où parle-t-on encore wallon ? hommage à Lampecco, le Bld Mélot : projets structuants ou déstructurants ?

Le Confluent 593 sera disponible dès ce vendredi 6 septembre dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.