592 - Festival musical de Namur 2019 : une fête conviviale réussie

Il nous fait découvrir un programme de musiciens peu connus, principalement de l'école franco-flamande, qui développèrent ce mouvement polyphonique au Moyen âge tardif,racine de notre musique occidentale.
« Nous voulons rendre le public curieux par un répertoire peu exécuté, des oeuvres rarement entendues… et des formules audacieuses. », écrit P. Van Nevel, fondateur et directeur de cet ensemble réputé. Et c’est la magie de ces chants a capella où se mêlent dans une harmonie céleste ces voix parallèles, résultat d’un travail admirable de ces artistes sans cesse à l’écoute de leur propre voix, mais aussi de celle de leurs partenaires.
Puis le concert-phare du festival, le Saül de Haendel par Millenium Orchestra et le Choeur de Chambre de Namur sous la
direction de Leonardo García Alarcón en parfaite symbiose et sympathie avec ses musiciens et chanteurs, à l’énergie, sensibilité et passion musicales qui font de chaque concert un enchantement, « Comme un souffle de vie, qui laisse à la musique le temps de respirer et à l'élégie les territoires pour s'étendre. » (C. De Rijck)

Lire la suite dans le numéro 592 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 592 - Festival musical de Namur 2019 : une fête conviviale réussie » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Notre dernière parution

593 - Dossier wallonie : où parle-t-on encore wallon ? hommage à Lampecco, le Bld Mélot : projets structuants ou déstructurants ?

Le Confluent 593 sera disponible dès ce vendredi 6 septembre dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.