596 - Les combattants de l’ombre Albert Mélot, un héros namurois

1. Le faisan est bien faisandé

Les missions de parachutage se déroulent la nuit. Il s’agit de transmettre à l’Armée secrète des explosifs et des armes ainsi que du matériel radio. Des opérateurs spécialement formés en Angleterre sont également parachutés. Albert Mélot, dont le nom figurant sur sa fausse carte d’identité est Martin, est désigné pour la zone III (Flandre). Londres espère que l’envoi de Mélot aura plus de succès. Trouver de bons endroits pour des parachutages, surtout en pays flamand, est une véritable gageure. Récit d’une opération risquée. Le 10 mai 1944, Londres annonce : « Message pour Théophile : le Faisan est bien faisandé ». Le Spec, alias le lieutenant de réserve Jozef Speeckaert, l’âme de l’activité de l’Armée clandestine à Gand, apprend par cette émission de la BBC qu’un parachutage d’armes aura lieu la même nuit sur le terrain “ Le Faisan ” à Velzeke.(...)
C’est une nuit calme, mais pleine d’imprévus. Les hommes occupent les emplacements désignés et attendent. Chaque bruit d’avion les impressionne. À 23.15 heures, des lueurs rouges et blanches illuminent le ciel dans la direction du nord et soudain, un formidable bombardement éclate, une pluie de bombes tombe sur la gare de formation de Merelbeke, une espèce d’apothéose terrible. Des avions passent sans discontinuer. Les hommes sont nerveux. Le Spec, calme et flegmatique, se promène sur le terrain. Les heures passent lentement et un brillant clair de lune permet une bonne visibilité. Tout le monde est inquiet : le parachutage aura-t-il lieu ou sera-t-il remis ? (...)

Pierre Dulieu

Lire la suite dans le numéro 596 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 596 - Les combattants de l’ombre Albert Mélot, un héros namurois » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Le numéro 600 c'est pour très bientôt !

 

Agenda

Notre dernière parution

Au sommaire : Le quartier Rogier, des acteurs de la transition à Namur, un grand entretien, une somme d'informations sur Namur, une pause-croquis ...

Le Confluent 598 sera disponible dès ce jeudi 21 novembre dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.