Numéro spécial 600 - Chapitre 3 : Les belles réalisations architecturales.

L'hôtel de ville et le jardin du maïeur

Édifiée en première phase sur l’emplacement de l’ancienne école moyenne de l’État pour répondre aux besoins d’une administration chargée de la gestion de 25 anciennes communes, l’extension de l’hôtel de ville (José et Jean-Pierre Ledoux, 1980) s’étendait depuis le porche actuel jusqu’à la rue de l’Hôpital. De vifs débats ont eu lieu autour de ce projet. On a contesté son plan rectiligne, qui casse la courbe de la rue de Fer (appelée autrefois “ curvirue ”), son caractère monolithique horizontal, en opposition avec l’allure verticale des immeubles situés en vis-à-vis, la façade parée d‘une surabondance de pierres de taille découpées de manière standard. « Ce n’est ni un bâtiment s’intégrant bien dans le site de la rue de Fer, ni une audace architecturale moderne qui servirait au prestige de la ville. Il n’emballe ni les conservateurs, ni les modernistes et ne satisfait en fin de compte que ceux que l’architecture indiffère », écrivait- on à l’époque.

Lire la suite dans le numéro 600 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Numéro spécial 600 - Chapitre 3 : Les belles réalisations architecturales. » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Agenda

Notre dernière parution

L'année commence avec le numéro 601.

Le Confluent 601 sera disponible dès ce vendredi 17 dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.