601 - Voitures électriques - Namur va-t-elle instaurer une zone "basses émissions" ?

Dossier voitures électriques

Afin d’améliorer la qualité de l’air, le Parlement wallon a adopté en janvier 2019 un décret relatif à la lutte contre la pollution atmosphérique liée à la circulation des véhicules. Une des mesures de ce décret est la possibilité donnée aux communes d’instaurer des zones basses émissions (ZBE, ou LEZ pour Low Emission Zone) sur leur territoire. À l’intérieur de ces zones, l’accès aux véhicules les plus polluants sera progressivement interdit à partir de 2020 en fonction du type de motorisation (normes d’émissions européennes).


L’objectif à long terme serait d’étendre le concept à l’ensemble de la Wallonie et d’avoir en 2030 un parc automobile avec des moteurs diesel respectant les nouvelles normes d’émissions. Ce décret doit aider la Belgique à atteindre les normes européennes qui imposent de réduire de 59% les émissions de NOx (oxyde d’azote) d’ici 2030 par rapport à 2005.

Une zone basses émissions est un territoire délimité, généralement dans une grande ville, dans lequel certains véhicules, les plus polluants, sont soit interdits d’accès, soit soumis au payement d’un droit d’accès. Ce sont surtout les véhicules diesel qui sont visés. « Les émissions de NOx des moteurs diesel mesurées en conditions réelles sont plus de dix fois plus importantes que celles des moteurs à essence, même pour les véhicules récents de norme Euro 6 », justifie Bruxelles Environnement dans un document sur les effets attendus de la zone basses émissions dans la capitale. Le diesel génère aussi beaucoup de particules fines, même si la situation s’est améliorée avec l’action des filtres à particules.

Lire la suite dans le numéro 601 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 601 - Voitures électriques - Namur va-t-elle instaurer une zone "basses émissions" ? » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

CONFLUENT SUSPEND LA PUBLICATION DE SON MAGAZINE.

CONFLUENT SUSPEND LA PUBLICATION DE SON MAGAZINE.

La crise du Coronavirus nous touche tous. Nous sommes dès lors amenés à suspendre la publication de Confluent. Nous demandons votre compréhension et vous informerons des suites dès que possible.

 

Agenda

Pas d'événements à venir

Notre dernière parution