604 - Dossier eau • L'INASEP au service de votre cadre de vie • Pourra-t-on demain se désaltérer gratuitement à Namur ?

L'INASEP déploie aujourd’hui ses activités dans des domaines essentiels pour la qualité de vie des citoyens et pour le bon aboutissement des projets communaux et provinciaux : production et distribution d’eau, égouttage, collecte et épuration des eaux usées, bureau d’études accompagnant les communes, CPAS, institutions publiques locales dans la conception, la maîtrise et la réalisation de leurs projets en voiries, énergie, construction, rénovation de bâtiments et d’espaces publics, la gestion et la prévention des inondations, laboratoire d’analyse des eaux.

LE DEPARTEMENT DE LA PRODUCTION D'EAU

Situé à Philippeville, il dessert 10 communes du sud de la Province et assure la distribution d’eau à plus de 38 000 abonnés. Ces dernières années et notamment suite à la sécheresse du printemps et de l’été 2018, certaines zones connaissent des problèmes d’approvisionnements récurrents en eau potable. On peut citer notamment Beauraing, Hastière ou encore Houyet.
L’INASEP a été particulièrement active dans la recherche et le développement de solutions à ces difficultés.

BIENTÔT DES FONTAINES D'EAU POTABLE DANS LA VILLE

À la Ville de Namur, Philippe Noël, président du CPAS et échevin de la cohésion sociale et du logement, planche sur un projet de fontaines publiques en partenariat avec la SWDE.
Nous avons réussi à interviewer son chef de cabinet Hugo Roegiers qui préfère attendre pour s’exprimer plus précisément et plus longuement car « nous sommes en pleine négociation avec la SWDE. Nous devons nous réunir fin mars pour concrétiser le projet. Nous faisons tout pour que la première fontaine voie le jour en été. Nous comptons en installer une demi-douzaine sur le centre de Namur et sur Jambes. Nous ne savons encore rien sur le plan des coûts. Nous ne savons pas si la SWDE compte les assumer. Mais nous avons son soutien. Nous devrons être moins ambitieux si son engagement est trop faible ».
Il poursuit : « Notre idée est partie de la canicule des années précédentes. En pensant aux gens qui vivent dans la rue. Il est très important de leur offrir le maximum de services de base. Il faut aussi penser écologie. On ne doit pas avoir soif en ville ! Les emplacements des fontaines ne sont pas encore définis. Elles seront accessibles toute l’année et pas seulement en été ».

Chantal Godart

Lire la suite dans le numéro 604 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 604 - Dossier eau • L'INASEP au service de votre cadre de vie • Pourra-t-on demain se désaltérer gratuitement à Namur ? » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Agenda

Pas d'événements à venir

Notre dernière parution