605 - Supplément "Bois et Habitat" : Construisez, aménagez et meublez "responsable"

De plus en plus soucieux d’adopter des comportements responsables sur le plan environnemental et climatique, le Belge est de plus en plus attentif au choix des matériaux pour ses projets de construction ou de rénovation. Dans cette optique, le bois se profile indéniablementcomme LE matériau par excellence : construire, aménager ou se meubler avec du bois permet non seulement de réduire l’impact environnemental des activités de construction mais aussi d’économiser les ressources, l’énergie et de créer des emplois locaux à forte valeur ajoutée et non-délocalisables.
Le bois dispose de multiples atouts pour pallier le gaspillage frénétique de ressources non-renouvelables et réduire l’impact environnemental des bâtiments : c’est en effet un matériau naturel, renouvelable, durable, isolant, recyclable, réutilisable et nécessitant très peu d’énergie pour être transformé en éléments de construction.

Le bois, premier de la classe sur base de l’ACV

Sur base de l’Analyse du Cycle de Vie, le bois apparaît comme le matériau de construction qui exerce le moins de pression sur l’environnement et ce, à quasi tous points de vue. En termes de pollution de l’air, d’utilisation des ressources, d’énergie, d’émission de gaz à effet de serre et de pollution de l’eau, le bois est toujours le meilleur matériau.
• Le bois ne nécessite aucune industrie lourde pour être transformé.
• De nombreux transformateurs de bois valorisent au maximum la matière première de manière à ce que toutes les parties de l’arbre soient utilisées.
• En privilégiant les circuits courts, et donc le recours à des essences locales, on peut limiter drastiquement la pollution engendrée par le transport.
• Enfin, en construisant en bois, on fixe pour une longue durée le C0 emmagasiné par l’arbre tout au long de sa croissance.
À l’heure actuelle, le seul domaine de l’ACV où le bois ne truste pas la première place est la production de déchets où il arrive derrière le métal. Mais le secteur y travaille. Le recyclage et, surtout, le réemploi connaissent un intense développement dans les filières de l'ameublement et se mettent peu à peu en place dans le secteur du bâtiment.

Le bois, champion du réemploi

La Ressourcerie Namuroise, par exemple, collecte 2.800 tonnes d’encombrants par an, soit de 10 à 15 tonnes par jour dont environ la moitié constituée de meubles en bois, souvent en trop mauvais état pour être revendus dans le circuit de seconde main. Mais on y trouve aussi une quantité considérable de bois massif, récupérable pour qui peut – veut – se donner les moyens d’en faire quelque chose. Et les enseignes qui s’en sont fait une spécialité fleurissent tous azimuts.
La Ressourcerie Namuroise elle-même a créé en son sein une unité de fabrication – La Fabrik – qui produit, avec le bois récupéré sur les meubles en fin de vie, une gamme de mobilier contemporain mais également des aménagements pour des restaurants, bars, épiceries, etc. Le bois de réemploi trouve également des débouchés comme matériaux de construction ou de parachèvement. Ainsi, le bien nommé Upcycling studio d'architectes propose, en complément de la vision habituelle du développement durable qui impose de diminuer l'impact des bâtiments sur l'environnement, d'en augmenter l’empreinte positive. Cet atelier d’architecture s’est fixé comme objectif de bannir la notion de déchets au profit de cycles fermés, en travaillant le recyclage des matières ou en utilisant des ressources locales comme matériaux de construction.

Lire la suite dans le numéro 605 en vente ici.


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 605 - Supplément "Bois et Habitat" : Construisez, aménagez et meublez "responsable" » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

CONFLUENT SUSPEND LA PUBLICATION DE SON MAGAZINE.

CONFLUENT SUSPEND LA PUBLICATION DE SON MAGAZINE.

La crise du Coronavirus nous touche tous. Nous sommes dès lors amenés à suspendre la publication de Confluent. Nous demandons votre compréhension et vous informerons des suites dès que possible.

 

Agenda

Pas d'événements à venir

Notre dernière parution