607 - Namur dans la crise du Covid 19 : les médecins généralistes à l'oeuvre.

Mon histoire commence à la mi-février.
Avec mon épouse, médecin généraliste également, nous prenons conscience du danger que représente ce nouveau virus venu de Chine et qui touche l’Italie. Très rapidement, je décidede prendre contact avec mes collègues du RGN.

L’accueil est chaleureux, et le cercle voisin, avec lequel nous collaborons pour organiser la garde de médecine générale sur le territoire étendu du grand Namur, le CeMAf (actif sur Malonne Floreffe), embraye le pas.
Très rapidement, nous ressentons la nécessité d’aider nos confrères qui n’osent plus examiner les patients suspects.

Nous créons un Poste médical avancé, tente installée sur le parking du poste de garde. Nous faisons ouvrir un Brico, un dimanche, pour trouver du matériel pour monter des cloisons. La Ville de Namur embraie : en quelques heures, des camions arrivent avec des barrières Nadar, des ouvriers nous aident à trouver une adduction d’eau, une alimentation électrique.
En parallèle,
nos secrétaires déploient une énergie folle pour se procurer du matériel de protection. Les élans de solidarité sont impressionnants.

Malheureusement, les maisons de repos commencent à « tomber » les unes après les autres, sans compter toute une série de communautés non répertoriées (communautés religieuses, par exemple). Plusieurs jeunes médecins s’y rendent pour gérer la catastrophe attendue.

Le gouverneur de la Province nous reçoit : il entend la lenteur de réaction des autorités fédérales ou régionales.
Il décide la création d’un poste d’orientation devant chaque hôpital de la province afin de gérer l’afflux des malades aux urgences. Si celles-ci n’ont pas été submergées, c’est parce que les médecins généralistes ont continué à répondre au téléphone, à trier le COVID et le NON-COVID, à orienter les patients, dans des conditions difficiles, sans l’équipement indispensable.

Grâce à l’aide de la société E-net business, nous avons institué une téléconférence 2x/semaine. Elle a permis de faire passer les informations, les recommandations ou les marches à suivre, mais elle a aussi créé du lien et surtout elle a fédéré ! Je pense que cela a aidé certains confrères à tenir le coup face à la difficulté de la crise et de son lot de décès.

Dominique Henrion

Lire la suite dans le numéro 607 en vente ici


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 607 - Namur dans la crise du Covid 19 : les médecins généralistes à l'oeuvre. » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Agenda

Pas d'événements à venir

Notre dernière parution