609 - Où va Namur ? le risque de dérapage

À Namur, le courant général de l’opinion - qu’on appelle le « mainstream » - est vigoureux. Après des années de léthargie, la ville des Chwès s’est réveillée. Le Grognon en jachère devient la Confluence ; sur l’ancien parking des Casernes détrempé, les engins de terrassement préparent la sortie de terre du Palais de Justice et d’un nouveau quartier – le Novia - ; l’ancien Grand Manège et ses environs se transforment en une cité de la musique; la Citadelle est rénovée et pourvue d’un téléphérique ; aux abords de la gare poussent en masse de nouveaux immeubles de bureau. Et l’on pourrait continuer l’énumération des projets en cours, plein d’admiration pour ce dynamisme et ceux qui l’ont suscité.
Des fonctions urbaines importantes se trouvent ainsi dotées de bâtiments et d’équipements qui font monter le statut de Namur au rang des villes qui comptent. Mais cet élan ne doit pas nous empêcher de nous poser la question : où allons-nous ? Le dossier du parking de la place du Palais de Justice et celui du square Léopold nous interpellent parce qu’ils touchent directement à notre quotidien. Ils ne sont pas, comme les précédents, justifiés par l’évidence des besoins. Il nous fallait un nouveau palais de justice, il nous fallait un conservatoire et un auditorium de musique, il nous fallait une nouvelle bibliothèque, il nous fallait une Maison des Métiers, il nous fallait un nouveau Grognon et une pimpante Citadelle... Tout cela ne souffrait pas de discussion, même si, pour ma part, j’ai vivement contesté le téléphérique comme inutile, laid et coûteux. Mais ce n’était là qu’un avis d’amoureux du patrimoine qui n’engageait que moi.

Lire la suite dans le numéro 609 en vente ici.


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « 609 - Où va Namur ? le risque de dérapage » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

UN DERNIER NUMERO ...

UN DERNIER NUMERO ...

 

Agenda

Pas d'événements à venir