CONSULTATION POPULAIRE - LE COLLÈGE PEINE À RECONNAÎTRE SA DÉFAITE


Dans son communiqué officiel, le Collège communal minimise la participation à la consultation populaire : seul un Namurois sur quatre, c'est deux fois moins que lors de celle de 1996 ! Son commentaire : "il n'y a donc pas eu le ras-de-marée de rejet du projet proposé par la Ville, contrairement à ce que d'aucuns avaient pu annoncer ou espérer, ce dont nous nous réjouissons."

Mais ce propos est aussitôt contredit par la phrase suivante : "Quelle que soient les opinions exprimées, il s'agit d'une mobilisation citoyenne représentative dont nous allons tenir compte."

Ainsi donc, dans le même communiqué, le Collège parvient à minimiser la participation et à estimer qu'elle est représentative. Expliquez-moi...

Ce jeu de masque vénitien se poursuit : "Le Collège prend acte des résultats de cette consultation consacrant une courte majorité de "Non" à chacune des questions posées, un peu appuyée pour la dernière."

Ce commentaire fait suite à l'énoncé des résultats :


1ère question : 46,82 % de OUI, 51,08 % de NON, soit un écart de 4,26 %
2e question : 44,19 % de OUI, 55,06 % de NON, soit un écart de 10,87 %
3e question : 40,04 % de OUI, 59,41% de NON, soit un écart de 19,41 %.

Ce que le Collège considère comme une courte majorité, un peu appuyée, se traduit pour la troisième question (celle relative au parc Léopold) par un écart de près de 20%.

Vous savez bien lu : 3 NON pour 2 OUI. En termes électoraux, cela s'appelle une cinglante défaite.

Pierre Dulieu


Avis des internautes

Ajouté par le 10 février 2015 à 10h47
3 NON pour 2 OUI ? Ce n'est pas plutôt 3 NON pour Zéro OUI ... :-) Oui effectivement c'est un sérieux revers, d'autant plus que la majorité communale avait décidé d'elle même de mettre sa tête entière sur le billot en étendant la consultation populaire à l'entièreté de leur projet de renouveau de Namur ! Et le couperet est tombé, emportant avec lui si pas la tête, une partie de la crédibilité d'une majorité trop sûr d'elle ... au point d'en devenir parfois arrogante et méprisante ... Dans la presse ce matin : propos d'Arnaud Gavroy "On n'a pas réussi à faire venir les jeunes. Je pense que si nous avions réussi à faire venir la jeunesse, le OUI aurait gagné." A mettre en parallèle avec les propos du Bourgmestre empêché "Sans doute y a-t-il dans l’ADN des Namurois des relents conservateurs." ... En conclusion, seuls les vieux (namurois) conservateurs se sont déplacés dimanche ... N'Est-ce pas là une forme de mépris à l'égard des citoyens qui se sont exprimés ?
Signalez un abus
Ajouté par le 09 février 2015 à 14h49
En effet! Ca fait peur pour la suite...
On sent qu'ils vont freiner des quatre fers.
Signalez un abus
Ajouté par le 09 février 2015 à 13h28
"On est loin du raz-de-marée contre le centre commercial" titre la 1ère.
Cela signifie que par défaut ceux qui ne sont pas venus voter sont pour! FAUX. :)
Il serait intéressant de demander à un organisme spécialisé en sondage d'évaluer ce que cela représente en% par rapport à la population totale concernée de Namur.
Signalez un abus

Réagir à l'article : « CONSULTATION POPULAIRE - LE COLLÈGE PEINE À RECONNAÎTRE SA DÉFAITE » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Notre dernière parution

593 - Dossier wallonie : où parle-t-on encore wallon ? hommage à Lampecco, le Bld Mélot : projets structuants ou déstructurants ?

Le Confluent 593 sera disponible dès ce vendredi 6 septembre dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.