“Djihad”, un spectacle qui bouscule les préjugés !

Ce 23 février, la salle des anciens Abattoirs de Bomel affichait complet pour « Djihad » d’Ismaël Saïdi, un spectacle qui touche le public en plein cœur par son actualité. Trois jeunes, Ben, Reda et Ismaël sont réunis sur scène dans un même objectif, partir en Syrie faire le djihad pour donner un sens à leur vie. Chaque personnage porte le prénom de l’acteur qui le joue pour exprimer que nous sommes tous susceptibles d’être influencés et manipulés.

 

Le spectacle oscille en permanence entre l’humour et la tragédie tout en remettant en question les préjugés. Une scène parmi d’autres exprime à merveille le déchirement de Ben partagé entre deux cultures lorsque, profitant de sa garde de nuit, il écoute Elvis Presley, branché sur ses écouteurs.

 

Ismaël Saïdi a eu l’idée du spectacle lorsqu’il entendit la présidente du FN dire à la télévision « que les jeunes qui partent faire le djihad en Syrie ne lui causaient pas de souci à condition qu’ils ne reviennent pas. Marine Le Pen est ma muse. Lorsque je l’ai entendue, j’ai arrêté tous mes projets et écrit la pièce que j’ai montée dans la plus grande indépendance ».

Chantal Godard


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « “Djihad”, un spectacle qui bouscule les préjugés ! » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

UN DERNIER NUMERO ...

UN DERNIER NUMERO ...

MERCI D'AVOIR ETE NOTRE LECTEUR PENDANT DE LONGUES ANNEES

Pierre Dulieu prend une retraite bien méritée mais qui ne sera certainement pas la fin de sa passion depuis
toujours : écrire pour informer, analyser, et qui sait ? 
vous retrouver un jour dans d'autres expériences écrites. Il se dit dans Namur que sa plume n'a jamais tari.
 

Agenda

Pas d'événements à venir