Dossier immo

En direct du marché de l’immobilier

Quelles sont les nouvelles du marché immobilier en province de Namur ?
Chaque année, à pareille époque, les acteurs de l’immobilier font le bilan de l’année écoulée. Et tout particulièrement les notaires.
L’échevine de l’urbanisme et du logement, Stéphanie Scailquin, a également dressé récemment le bilan de l’année 2016.
L’occasion de faire le point avec les convives de la Maison des Projets et des Débats, pour la plupart concernés par le marché de l’immobilier à Namur. Les projets de l’échevinat du logement vous sont détaillés en pages 12 à 17, tandis que l’analyse de la dynamique immobilière namuroise se trouve en pages 18 et 19. Mais d’abord, que nous disent les notaires ?

Valentine Demblon nous présente l’analyse du marché 2016 réalisée par les notaires.

Elle pointe les éléments principaux qui ont marqué l’actualité notariale : augmentation de l’activité immobilière au cours de l’année écoulée (+ 8,2 % pour le pays), réformes fiscales qui, en Wallonie, remplacent le bonus logement par le chèque-habitat  et porte à 15 % le taux de taxation sur la 3e habitation.

Elle profite de l’occasion pour rappeler le rôle de l’étude notariale dans le cadre des renseignements et infractions urbanistiques. Les notaires peuvent aider le vendeur à connaître ses obligations, permet d’anticiper certaines formalités (notamment sur notaire.be) et de prendre connaissance de l’implication de l’entrée en vigueur du CoDT.

Le contexte macro-économique

Tout au long de l’année 2016, on a assisté à une baisse progressive du taux d’intérêt hypothécaire. En novembre 2016, le taux fixe sur 10 ans était de 1,99 %, un taux plancher qui soutient l’activité immobilière. Et un taux d’inflation de 1,7 %, ce qui constitue une nette augmentation par rapport à 2015 (0,6 %). Légère amélioration aussi du côté des pertes d’emploi et du chômage (8,1 % en 2016 contre 8,5 % en 2015).

En ce qui concerne les crédits, le taux fixe reste le premier choix des citoyens (80 %) vu les taux très bas. Les montants moyens empruntés progressent de3,5 %. L’année 2016 a connu aussi un nouveau pic dans le refinancement de crédits, ce qui a contribué à une augmentation de 2,1 % d’actes de crédits au cours de cette année.

Les demandes de permis de bâtir pour nouveaux logements ont progressé, sur les trois mpremiers trimestres, de 16,8 %, mais c’est la Flandre qui fait monter ce chiffre (+31,1 %) car la Wallonie recule de 16 % et Bruxelles de 39 %.

Les obligations à charge des vendeurs ont suscité un surcoût pour ceux-ci et une répercussion sur le prix de vente. Le problème des infractions urbanistiques restant l’obstacle majeur à la vente de biens immobiliers.

Catherine Vandenbroucke

La suite dans notre numéro 542 de Confluent


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Dossier immo » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Agenda

Du 18 février 2017 à 10h00 au 21 mai 2017 à 18h00

En trois lieux de Namur, l’effervescence des passions humaines.

 
Du 03 mars 2017 à 20h30 au 05 mai 2017 à 20h30

Une Odyssée tragi-comique et une comédie à Andenne.

 
Du 24 mars 2017 à 13h30 au 30 avril 2017 à 18h00