Dossier racisme : Mars sera interculturel à Namur

La plate-forme de lutte contre le racisme de la Province de Namur a décidé de donner un côté festif à la campagne “ Le racisme, vous valez mieux que ça ”.
En dehors des activités de sensibilisation mises en oeuvre par ses différents membres tout au long de l’année, elle organise “ Namur sans murs ”, le 18 mars prochain, place d’Armes.

"Le racisme, vous valez mieux que ça » est une campagne de la Fédération Wallonie-Bruxelles, menée en partenariat avec la RTBF et la Plate-forme de lutte contre le racisme. Cette plateforme s’est constituée en 2012 en réponse à la résurgence du racisme : une septantaine d’opérateurs associatifs et institutionnels se sont réunis pour identifier les valeurs et les principes généraux partagés par la société civile et pour établir un cadre de référence actualisé sur cette thématique.

La campagne, qui touche dans le mille car elle est conçue très finement et intelligemment, a pour principaux objectifs de « sensibiliser la population aux dangers des raccourcis racistes qui supposent que l’identité d’une personne se résume, par exemple, à son origine, sa religion, ou sa couleur de peau, et divisent ainsi la société en clans opposés et hiérarchisés, d’une part, et d’amener chacun à rester vigilant face aux peurs excessives de la différence qui peuvent amener au racisme, d’autre part.

Cette campagne nous présente un bref aperçu de la vie de Sarah, Isham, Fatou et Lazlo. A travers un portrait succinct de ces 4 hommes et femmes « ordinaires» d’origines diverses, les spots et supports de la campagne montrent que ces personnes ne se résument pas à une seule de leur caractéristique comme leur origine, leur religion ou encore leur couleur de peau, mais qu’elles sont aussi professeurs, fans de foot ou de ciné, angoissées ou encore souvent en retard.

Bref, elle nous montre que ce sont des personnes aux multiples facettes, égales à toutes les autres personnes. Des êtres humains…

A Namur, la plate-forme, coordonnée par le centre d’action interculturelle, a décidé de rassembler tous les acteurs en un seul lieu, le temps d’une après-midi nommée “ Namur sans murs ”, le 18 mars, en prélude à la Journée internationale de lutte contre le racisme (le 21 mars). Emily Seleck, du CAI : « C’est un appel à se réunir pour fêter le fait d’être sans murs, sans barrières vis-à-vis de la différence ".

Catherine Vandenbroucke

Lire la suite dans notre numéro 541 de Confluent


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Dossier racisme : Mars sera interculturel à Namur » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Agenda

Du 14 février 2017 à 10h00 au 27 avril 2017 à 18h00

Cabinets de curiosités, composés d'objets les plus bizarres !

 
Du 14 février 2017 à 17h00 au 17 avril 2017 à 17h30

Échange, Commerce et Transport vers la Gaule du Nord.

 
Du 18 février 2017 à 10h00 au 21 mai 2017 à 18h00

En trois lieux de Namur, l’effervescence des passions humaines.