Elections : du rififi autour du train à Namur

CONTROVERSE À PROPOS DE LA DESSERTE DE NAMUR PAR TRAIN

1ère manche.
LE PS accuse Luc Gennart de promettre le bon Dieu
«  Avec le soutien du Ministre François Bellot, Luc Gennart, actuel échevin libéral en campagne électoral veut vendre aux Namurois un chat dans un sac !
Pour Gwenaëlle GROVONIUS, conseillère communale et Députée fédérale, promettre aux Namurois un « réseau express » pour desservir les petites gares est totalement irréaliste en l’état actuel des choses ! Ce n’est, en effet, absolument pas prévu dans le Plan de Transport 2017-2020 de la SNCB.
De plus, quand on connaît les restrictions budgétaires de 3 milliards d’euros imposées par le Gouvernement MR-NVA à la SNCB et Infrabel, il est insensé d’imaginer que cette proposition tienne la route une seule seconde !
Il serait intéressant que Luc Gennart puisse expliquer aux citoyens namurois quels seraient les coûts d’une telle proposition et d’où pourraient provenir les fonds ? De quels délais parle-t-il quand il dit qu’il s’engage à mettre en place ce réseau express namurois rapidement ! » 
2e manche
La réplique de François Bellot, ministre des Transports
 
NON "Luc Gennart ne promet pas le bon Dieu". Mais une solution pratique comme je viens de la mettre  en place au 1ert septembre 2018 pour Liège, Charleroi, après Anvers...Le plan de transport 2017 a bien été adapté  comme je m'y était engagé avec des dessertes supplémentaires vers NAMUR, la liaison Charleroi-Sud Jambes toutes les 1/2 heures, des temps de parcours revus... Cette promesse a été tenue. CE QUI EST NEUF  ici est l'idée d'appliquer pour Namur et toute sa couronne le principe du CITY PASS, système imaginé  en début 2018 (et pas du tout il y a 2 ans) qui intègre l'abonnement SNCB et TEC en un seul abonnement, à tarif réduit et forfaitaire. Cela permet de prendre autant de fois le train que le bus dans la zone donnée. Et donc de permettre à des usagers de délaisser leurs voitures pour se rendre à Namur en train puis prendre le bus, ou à se garer dans une  des  gares de la périphérie pour rejoindre Namur centre en train. De nombreux usagers le font déjà à Jambes. Et en cela, je crois en cette solution pour NAMUR."
Et donc la desserte de train existe et est suffisante. Il ne s'agit nullement dun nouvel investissement. Le nouveau forfait combine les.services SNCB et TEC, et permettra de mieux utiliser ce qui existe déjà.
Pour rappel
Confluent a publié dans le n° 555 du 24/11/2017 un dossier intitulé « Le train devient semi-métro à Namur ». 

Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Elections : du rififi autour du train à Namur » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

574 - Lieu insolite par Olino - Sisyphe se repose à Malonne, enterrons le mythe

574 - Lieu insolite par Olino - Sisyphe se repose à Malonne, enterrons le mythe

SISYPHE avait roulé sa bosse et sa pierre sur tous les versants des montagnes. Depuis les adrets des plus petits monticules jusqu’aux ubacs des pics les plus élevés. Il rêvait depuis si longtemps d’un jour de congé, sauf celui de l’Ascension.

Lire la suite ici  !

 

Agenda

Du 18 octobre 2018 à 17h00 au 20 novembre 2018 à 17h00
 

Notre dernière parution

Pas d'éléments dans cette catégorie