La citadelle en chantier, pour de nombreuses années

En mai dernier, le ministre Carlo di Antonio était à la citadelle de Namur pour annoncer la bonne nouvelle : il comptait bien convaincre ses collègues du Parlement wallon de la nécessité de signer une convention-cadre assurant un subside de 1 million d’euros par an pour la restauration de la citadelle de Namur. La Ville s’engagerait, quant à elle, à débloquer un deuxième million d’euros chaque année. De quoi bien avancer dans le travaux de rénovation de la citadelle, nécessaires tant pour la sécurité et la stabilité du site que pour poursuivre le développement de l’offre touristique.

Confluent vous explique pourquoi il faut sauver la citadelle, et comment l'échevin Arnaud Gavroy et les service Citadelle comptent s'y prendre.


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « La citadelle en chantier, pour de nombreuses années » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Notre dernière parution

587 - Dossier patrimoine, tourisme, élections, nature, imaginaire, pause croquis. Un numéro très riche en contenu très varié.

Le Confluent 587 sera disponible dès le lundi 13 mai dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.