Le déménagement programmé d’Albert Jacquard ou l’opportunité d’étendre le parking de l’hôtel de ville.

 

Il est question que la Haute École Albert Jacquard quitte les bâtiments préfabriqués qu’elle occupe rue des Dames blanches.

C’est une excellente nouvelle pour les professeurs et les étudiants, qui travaillent dans de mauvaises conditions et dans un relative insécurité, puisque ces bâtiments contiennent de l’amiante. C’est également une excellente nouvelle pour le budget de l’institution qui doit faire face à des dépenses de chauffage exagérées.

Mais c’est aussi une opportunité pour la Ville de Namur. Il n’aura échappé à personne que le terrain jouxte le parking de l’hôtel de ville. Il offre la possibilité d’étendre ce dernier de manière importante. Idéalement situé pour desservir les rues du centre-ville, avec lesquelles des connexions aisées sont établies, il comblerait une lacune très souvent dénoncée par l’Association des commerçants. J’invite les autorités à s’en saisir.

Pierre DULIEU


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Le déménagement programmé d’Albert Jacquard ou l’opportunité d’étendre le parking de l’hôtel de ville. » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Notre dernière parution

587 - Dossier patrimoine, tourisme, élections, nature, imaginaire, pause croquis. Un numéro très riche en contenu très varié.

Le Confluent 587 sera disponible dès le lundi 13 mai dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.