NAMUR, VILLE NUMÉRIQUE

Une ambition, mais aussi une nécessité

© KIKK Festival

Dans sa déclaration de politique communale, le bourgmestre de Namur Maxime Prévot avait dit son ambition de faire de Namur une “ville numérique”. Plus récemment, il a développé le sujet devant le conseil communal. Mais que veut dire cette appellation ? Quels sont les partenaires d’un tel projet ? Et les objectifs ? Confluent s’immisce dans le débat.

Un dossier de Pierre Dulieu à découvrir dans le nouveau Confluent, en librairie et dans les meilleures boulangeries namuroises...


A. DE LA “VILLE NUMÉRIQUE” À LA “VILLE INTELLIGENTE”

François Bodart et Frédéric Jourdain nous expliquent la différence, exemples à l'appui…

B. LES ENTREPRENEURS DU NUMÉRIQUE

Nicolas Pourbaix, Gilles Bazelaire, Olivier de Wasseige, Emmanuel Briard, Philippe Naelten nous donnent leur vision du développement numérique à Namur.

C. LES INSTITUTIONNELS  

Confluent part aussi à la découverte du rôle joué par les institutions : Le BEP, l'Université de Namur, l'Agence Wallonne des Télécommunications, la Fédération du Tourisme de la Province de Namur, la Haute École Albert Jacquard, la Ville de Namur, et dresse un panorama des entreprises actives dans ce vaste secteur.

Un foisonnement de témoignages qui montrent que Namur entend bien prendre sa place dans les villes numériques wallonnes...


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « NAMUR, VILLE NUMÉRIQUE » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Notre dernière parution

587 - Dossier patrimoine, tourisme, élections, nature, imaginaire, pause croquis. Un numéro très riche en contenu très varié.

Le Confluent 587 sera disponible dès le lundi 13 mai dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.