Opinion : Et la démocratie là-dedans ?

Ce n’est pas ce qui s’est passé. Benoît Lutgen n’a jamais mis en cause la fidélité de son partenaire socialiste dans l’application des accords de majorité. Son rejet du PS relève du coup de sang. Il ne pouvait plus supporter son partenaire après les « affaires », qu’il juge consubstantielles au socialisme wallon, alors, semble-t-il dire, que son parti et le MR en seraient indemnes, laissez-moi rire. En fait, il a pensé que son électorat en avait assez des socialistes qui dominent la Wallonie depuis toujours et qu’il avait intérêt à s’en démarquer.

Il y a, à tout le moins, quatre incohérences dans son attitude. La première est que le même Lutgen vilipendait, il y a trois ans, le MR qui osait faire alliance au fédéral avec la NVA alors qu’aujourd’hui, s’alignant sur le MR, il se montre tout prêt à s’inscrire dans les options de cette majorité fédérale qu’il vomissait hier.

La seconde est qu’à l’entendre, la goutte qui a fait déborder le vase est l’affaire du Samu Social, un organisme qui na rien à voir avec la Région wallonne. Ainsi il défait la majorité en Wallonie pour punir le bourgmestre de Bruxelles – lui-même exclu du PS – d’avoir eu une attitude indigne, c’est étrange comme attitude.

La troisième est que le PS, ébranlé en son tréfonds par les « affaires » se montre prêt à aller beaucoup plus loin que son propre parti dans les réformes sur la gouvernance, - et notamment sur le décumul-,  de telle sorte que la rupture en perd toute justification morale.

La quatrième, enfin, est que son «  coup de poker », effectué sans réfléchir et – faut-il le dire, sans élégance – n’a réussi qu’à la Région wallonne, laissant dans le marais des incertitudes la Région bruxelloise et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Oui vraiment, la démocratie wallonne est ballotée sans que le citoyen ait son mot à dire. Que l’électeur se sente frustré n’a rien d’anormal. Jouer avec les institutions n’a rien à voir avec la bonne gouvernance, c’est du pur jeu politicien, dont on n’est même pas sûr que ce soit dans l’intérêt du parti qui s’y adonne.

Pierre Dulieu


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Opinion : Et la démocratie là-dedans ? » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Agenda

Du 21 octobre 2017 à 00h00 au 25 février 2018 à 00h00

 
Du 10 novembre 2017 à 00h00 au 19 novembre 2017 à 00h00
 
Du 11 novembre 2017 à 00h00 au 19 novembre 2017 à 00h00