Patrick Genard et le pavillon de Milan à Namur

De passage en Belgique, Patrick Genard est venu à la Reine Blanche, à deux pas de la future implantation du pavillon de Milan (à l’extrémité de l’esplanade), pour nous raconter son aventure milanaise et ses suites namuroises.

@André DUBUISSON

L’histoire commence en septembre 2012, lorsque Benoît Gersdorff suggère à Patrick Genard de participer au concours d’architecture pour le pavillon belge à l’Expo universelle de Milan. « Je me suis lancé pour plusieurs raisons. Parce que c’était en Italie, et surtout à Milan, une ville formidable qui parvient à attirer chaque année 400 000 personnes lors de la design week.

Pour le thème éco-durable, aussi, car c’est déjà l’esprit dans lequel notre bureau travaille : réfléchir à l’exposition du bâtiment, l’implanter de manière à le protéger de l’excès de chaud et de froid.

Nous avons donc conçu notre projet pour qu’il laisse un souvenir impérissable. Pour répondre à la vraie question posée par le thème : comment va-t-on nourrir la planète quand nous serons 10 milliards ? Nous avons été retenus face à trois autres bureaux, deux Flamands et un Bruxellois, dont les projets étaient assez saugrenus. »

 

cPatrick Genard photo Cyrille DUBREUIL

Deux axes structuraient le site : l’Italie et la Communauté européenne, d’une part, les autres pays, d’autre part. Chaque pays disposait de 20 m de  façade. La Belgique était bien située, près de l’entrée principale et du pavillon zéro (celui de l’Unesco qui donnait son point de vue sur le thème).

En outre, la Belgique a eu l’occasion de récupérer le terrain laissé libre par l’Ukraine, a été installé un amphithéâtre partagé avec les autres pays. Des gradins, une baraque à frites et une buvette : un agréable espace ombragé où reprendre des forces avant de poursuivre la visite mais aussi une visibilité accrue pour le pavillon belge et des rentrées financières non négligeables.

Découvrez l'article de catherine Vandenbroucke dans son entiereté ainsi que le débat dans le cadre de "La maison des projets et des débats" dans le Confluent 516 du 8 janvier 2016


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Patrick Genard et le pavillon de Milan à Namur » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Festival Esperanza

Festival Esperanza

 

Notre dernière parution

591 - Square Léopold : un nouveau projet très contesté, les leçons du scrutin du 26 mai, Adélaïde : "au secours" !

Le Confluent 591 sera disponible dès ce vendredi 05 juillet dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.