Pierrick Gautier, chineur de l’insolite

Sa boutique regorge de trésors dénichés sur les brocantes ou au fond des greniers.
Bienvenue au royaume des coups de coeur.

PAS moyen de le rater : cheval de foire, bassine en tôle ou... râtelier à bouteilles de champagne se prélassent sur le trottoir du magasin.
Derrière la vitre, un squelette joue de la contrebasse sous les objectifs d’anciens appareils photos prisonniers d’une cloche en verre. Nous sommes à « l’entrée » de l’avenue Reine Astrid, côté place Wiertz, à Salzinnes.

L’enseigne annonce le programme : Insolite n’ Co.

Et l’exploration des différentes pièces qui se succèdent en enfilade donne vite l’impression d’être immergé dans une immense malle aux trésors. Pierrick Gautier, le maître des lieux, a ouvert cet étonnant magasin au début de l’an dernier.
C’était l’occasion pour lui de donner « pignon sur rue » à ce hobby de chineur qui s’est transformé au fil du temps en véritable métier.

Un portrait écrit par Jean-Marie Antoine, à découvrir dans le Confluent 518  du 5 février 2016


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Pierrick Gautier, chineur de l’insolite » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Festival Esperanza

Festival Esperanza

 

Notre dernière parution

591 - Square Léopold : un nouveau projet très contesté, les leçons du scrutin du 26 mai, Adélaïde : "au secours" !

Le Confluent 591 sera disponible dès ce vendredi 05 juillet dans les boulangeries, librairies et dans la boîte aux lettres de nos abonnés.