Un musée de l'informatique à Namur

Le premier musée belge de l’informatique s’est ouvert à Namur début novembre. A l’heure où tout ou presque est transformé ou transmis en numérique, il propose une formidable plongée dans le passé pour mieux comprendre l’aujourd’hui.

Des premières machines à calculer jusqu’aux smartphones et tablettes en passant par les cartes perforées et mémoires à tambour, le «Computer Museum NaM-IP» raconte l’odyssée incroyable de plus d’un siècle d’informatique. Le musée qui abrite un patrimoine extraordinaire est unique en son genre. «Il n’existe rien de semblable à 375 km à la ronde !», déclare fièrement un des fondateurs et administrateur délégué de l’asbl NaM-IP, Ferdinand Poswick.

Plus de 250 machines exposées.

Installé dans l’ancien hall omnisport de l’école Saint-aubain à Salzinnes, racheté par la Fondation Roi baudouin en 2014, le musée a d’abord dû relever le défi difficile d’adapter le lieu à sa nouvelle destination. L’option retenue fut celle des containers maritimes. Un choix déterminé par la volonté d’axer le musée sur la récupération en recyclant des objets ayant déjà une vie antérieure.
Vingt et un containers ont ainsi été agencés et superposés sur le site pour permettre d’accueillir à la fois la partie exposition et les réserves. Il faut dire qu’il en fallait de la place pour abriter les quelque 1000 machines d’informatique pionnière qui se trouvent aujourd’hui sur place. Plus de 250 d’entre elles sont exposées au public. Elles sont issues de quatre collections qui ont toutes fait l’objet d’une donation au fonds « Informatique pionnière en belgique » de la Fondation Roi Baudouin. Une cinquième collection est également en cours d’acheminement.
Le musée est le fruit d’un travail acharné de quelques passionnés et collectionneurs qui entendent se mobiliser pour valoriser, conserver et préserver ce patrimoine. C’est à eux qu’on doit toute l’installation et la muséographie. Une scénographie dont les machines sont les réelles stars.
L’exposition permanente  "aux racines du numérique : des machines qui comptent !” relègue ainsi les panneaux thématiques au second plan. Mais, que les passionnés se rassurent, la documentation est bien présente notamment à travers une impressionnante ligne du temps. « Notre souci a été de faire comprendre que tout cela est une histoire, un fil d’évolution. C’est pour cela que nous avons choisi de proposer une ligne du temps », explique Ferdinand Poswick.

Selon son envie, le visiteur peut donc choisir entre voguer de machine en machine ou parcourir cette ligne du temps qui met en contexte, dans l’histoire de l’informatique, les pièces exposées.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Ouvert toute l’année, du mardi au vendredi, de 10h à 16h, et aussi, entre avril et octobre, le premier samedi du mois.
Prix de l’entrée : 8 € pour les adultes, 6 € pour les moins de 12 ans et plus de 65 ans. Réduction pour les familles et groupes.
Visites guidées possibles sur demande (individuelles ou groupes). Accessible aux personnes à mobilité réduite.
Plus d'information sur le site du musée : http://www.nam-ip.be/

Catherine Parmentier


Lisez la suite dans le numéro 540 de notre revue


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Un musée de l'informatique à Namur » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Agenda

Du 18 février 2017 à 10h00 au 21 mai 2017 à 18h00

En trois lieux de Namur, l’effervescence des passions humaines.

 
Du 03 mars 2017 à 20h30 au 05 mai 2017 à 20h30

Une Odyssée tragi-comique et une comédie à Andenne.

 
Du 24 mars 2017 à 13h30 au 30 avril 2017 à 18h00