Viva Italia ! Cycle de cinéma italien

Depuis 11 ans, l’équipe du secteur cinéma du service de la Culture de la Province de Namur programme, dans le cadre des Classiques du Mardi, des films en VO que l’on ne peut pas voir ailleurs.

Ils ont été pour la plupart des blockbusters dans les année ’20 à ’80 mais sont parfois totalement méconnus aujourd’hui. Ils sont choisis dans les collections de la cinémathèque royale de belgique ou chez des distributeurs en France ou en angleterre notamment.

Deux fois par mois, les cinéphiles sont invités au Caméo (depuis que la Maison de la Culture est en rénovation) où ils assistent à la projection, après une courte introduction, et reçoivent un dossier présentant le réalisateur, le film et l’essentiel de la distribution ainsi qu’une analyse et une critique du film. Un document de plus de dix pages, fouillé et précis, que bon nombre d’habitués conservent. Deux cents films ont ainsi été programmés depuis la première saison.

Après un cycle “ Capra ” en 2015-2016, qui a récolté des échos très positifs de la part de spectateurs, l’équipe a choisi de mettre un pays à l’honneur. C’est l’Italie qui s’est imposée d’elle-même au vu de la qualité et de la diversité des fiims disponibles chez les distributeurs.


On commencera donc en mars avec "Ludwig”, de Luchino Visconti, «l’évocation de la vie de Louis II de bavière, depuis son couronnement à l’âge de dix-huit ans et demi jusqu’à son internement et sa mort à quarante et un ans » et “ Viaggo in Italia ”, de Roberto Rossellini, l’histoire d’un couple d’anglais qui va se défaire pour mieux se retrouver à l’occasion d’un voyage à Naples, où ils se sont rendus pour hériter d’un oncle.

En avril, deux autres films :
“ L’Udienza ”, de Marco Ferreri, où un jeune catholique du nord de l’Italie tente d’obtenir une audience privée auprès du pape Paul VI pour lui faire des révélati ons très importantes, et “ La Ciociara ”, de Vittoriode Sicca, qui raconte la fuite d’une femme et de sa fille de Rome bombardée vers leur village natal, à la recherche d’un moment de répit.

Enfin, en mai, “ Se permettete parliamo di donne ”, d’Ettore Scola, clôturera le cycle avec ses neuf sketches qui traitent des difficultés des relations entre hommes et femmes. De beaux moments de cinéma en perspective, en version originale sous-titrée…

En bref :
Ma. 14 / 03 : Ludwig, Le crépuscule des dieux, de Luchino
Visconti
Ma. 28 / 03 : Viaggio in Italia, Voyage en Italie, de Roberto
Rossellini
Ma. 11 / 04 : L’Udienza, L’Audience, de Marco Ferreri
Ma. 25 / 04 : La Ciociara, La Paysanne aux pieds nus, de
Vittoria de Sicca
Ma. 09 / 05 : Se permettete parliamo di donne, Parlons
femmes, d’Ettore Scola
Dans le cadre des Classiques du Mardi
Séances à 12 h et 20 h
PAF : 5,30 € (adultes) - 5 € (étudiants et seniors) -
4,20 € (midi) - Art. 27
Caméo : Rue des Carmes, 49 - Namur
Infos : cinema@province.namur.be - 081/776 773
www.province.namur.be/cinema

Catherine Vandenbroucke


Avis des internautes

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Viva Italia ! Cycle de cinéma italien » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

Votre pseudonyme
Votre adresse email
Votre commentaire

Agenda

Du 14 février 2017 à 10h00 au 27 avril 2017 à 18h00

Cabinets de curiosités, composés d'objets les plus bizarres !

 
Du 14 février 2017 à 17h00 au 17 avril 2017 à 17h30

Échange, Commerce et Transport vers la Gaule du Nord.

 
Du 18 février 2017 à 10h00 au 21 mai 2017 à 18h00

En trois lieux de Namur, l’effervescence des passions humaines.